Quand bébé se fait garder pour la première fois.

C’est le temps des partys de Noël d’entreprise, ceux auxquels les conjoints sont invités et où l’on doit faire garder les enfants. J’en suis à ma troisième année, je n’angoisse plus (moins). Cependant, pour certaines, c’est le toute première fois que tout petit bébé sera dans les bras d’un autre le temps d’un souper.

Crédit:Pixabay/maribu

Je me rappelle encore le souper de Noël de mon mari. Notre première avait 6 semaines et j’allaitais. Elle n’avait jamais quitté mes bras depuis sa naissance. Ce soir-là, je m’étais mise en robe et maquillée à contrecœur. J’étais déchirée. Je savais que cette sortie allait être agréable et bonne pour notre couple mais en même temps, j’avais tellement l’envie de rester collée sur ma petite. Je me faisais tous les scénarios possibles; et si elle pleurait incessamment, et si elle ne voulait pas boire, et si, et si… Je me rassurais que ma belle-mère avait de l’expérience et qu’elle avait déjà élevé deux enfants MAIS dans ma tête, j’étais la seule à savoir comment interagir avec la mienne.

Heureusement, une amie qui avait accouché deux semaines plus tôt que moi, était également au souper. Nous avons parlé de nos bébés, tiré notre lait et bu quelques verres, question de se détendre un peu. Toute la soirée, je demandais à mon chum de texter sa mère pour avoir des nouvelles (je ne voulais pas passer pour la nouvelle maman freak que j’étais en réalité). Tout allait très bien. Toutes les premières étapes sont déchirantes les unes autant que les autres. Ensuite, le bébé se fera garder pour une nuit ailleurs, débutera la garderie, retour au travail, ira jouer chez des amis et voudra faire dodo là-bas. Le cœur des parents se brisent un tout petit peu à chaque fois mais il se recolle aussi vite en les voyant devenir des enfants heureux et épanouis.

Je pense à vous, mes amis parents, qui feront garder leur mini pour la toute première fois. Il n’y a pas de règles. Textez la personne en charge autant de fois si ça peut vous permettre d’avoir un peu de plaisir. Faites-vous des réserves de lait si vous allaitez, traînez votre tire-lait parce que les seins vont vouloir exploser et appréciez le court moment que vous avez avec l’amoureux car le prochain n’est peut-être pas demain!

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :