Le Miller Zoo en hiver, une visite magnifique et émouvante

Dimanche dernier, j’ai été complètement bouleversée par ma visite au Miller Zoo. Ce centre, situé dans la région de Chaudière-Appalaches, n’a rien en commun avec les autres zoos. En fait, on le nomme ainsi mais sa fonction première est de venir en aide et de secourir bon nombre d’animaux blessés ou même prêts à être euthanasiés. Le couple Clifford Miller et Émilie Ferland ont tout d’abord entamé leur mission en offrant du soutien pour les chiens ayant des troubles de comportement. C’est au moment où ils ont accueilli un jeune chevreuil orphelin que les deux passionnés ont mis sur pied un centre de réhabilitation pour animaux sauvages maintenant appelé le Miller Zoo.

«Le Miller Zoo ouvre finalement ses portes en juillet 2013 avec une mission bien particulière : permettre aux gens de mieux connaître les animaux afin de les sensibiliser au respect de la faune»

Les animaux adoptés font tous partie de la grande famille Miller. Certains de ces animaux ont été amenés par des propriétaires qui voulaient s’en débarrasser alors que d’autres ont été rescapés de zoos maintenant fermés en raison de cruauté animale. Il y a en quelques-uns qui pourront réintégrer leur habitat naturel une fois qu’ils auront bien récupéré et d’autres, vivant avec un handicap ou une blessure permanente, resteront bien confortables au Miller Zoo. Je pense ici à Tony, le babouin non-voyant qui n’aurait pas pu survivre dans son environnement naturel alors qu’il approche présentement ses 17 années de vie grâce aux bons soins de la famille Miller.

Nous avons pris le temps de faire le tour et de rencontrer presque chaque animal du centre. Plusieurs de ces animaux avaient mis leur plus belle fourrure, bien soyeuse et épaisse, leur permettant de passer la grande majorité de leur temps à jouer dehors sous les flocons blancs de l’hiver québécois. Ils venaient tout prêt de nous, curieux et à l’aise! Nous avons eu la chance de poser toutes les questions qui nous passaient par la tête et les employés nous répondaient avec une grande générosité. Nous pouvions également lire une description de chaque animal ainsi que les raisons qui les ont amenés au Miller Zoo. J’ai énormément apprécié avoir facilement accès à l’information en toute transparence.

Les animaux reconnaissent les membres de la grande famille Miller et s’excitent instantanément en les voyant. Nous avons eu la chance d’être témoins de moments magnifiques entre des employés et des loups qui ne voulaient que se faire flatter la bédaine comme s’ils étaient de gros toutous. Cette confiance réciproque m’a profondément émue. Quel respect mutuel!

Le Miller Zoo propose trois différents options de visites :

«La première option est la visite libre, idéale pour ceux qui désirent une visite calme en parcourant les sentiers à leur propre rythme. Le zoo sera ouvert de 11h00 à 15h00 en visite libre et offrira un chalet où vous pourrez vous réchauffer et manger votre lunch. (Pas de service de restauration pour le moment.)

La deuxième option est la visite guidée avec Cliff. Cette visite débute tous les jours à 13h00 et vous permet d’avoir un guide qui vous offrira des explications supplémentaires et des anecdotes inédites. Une visite qui saura plaire à toute la famille. Cette visite dure en moyenne deux heures.

La troisième et dernière option est la visite VIP avec Émilie, cette visite s’adresse aux grands passionnés d’animaux qui désirent des explications approfondies. Un maximum de 10 personnes à la fois seront admis, ceux-ci bénéficieront non seulement d’accès privilégiés et d’interactions avec plusieurs espèces comme les tamanduas, les lémuriens, les renards, les loups et bien d’autres. Cette visite dure un minimum de trois heures.»

Bien habillés, nous avons passé une magnifique journée entourés d’animaux et d’humains incroyables. Je vous recommande fortement de visiter le Miller Zoo cet hiver, la p’tite ride d’auto en vaut vraiment la peine!

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :