Panache et Bois rond : une cabane urbaine, locale et écoresponsable

Pour la 9e édition de la Cabane Panache et Bois rond, j’ai eu la chance de visiter cette immense (et festive!) cabane à sucre urbaine, qui prend place sur la Promenade Wellington, à Verdun. Lors de ce rassemblement unique, la rue presque toute entière devient piétonne et différents restaurants de Verdun tiennent des kiosques de nourriture de rue, avec des plats du temps des sucres revisités et conçus spécialement pour l’occasion. Différentes activités ont aussi lieu toute la journée : lancer de hache, animations, tables aménagées avec jeux de société extérieurs et dégustation de tire, sans oublier les spectacles qui ont lieu en après-midi et en soirée.

Crédit: Instagram/caroline.perron.photographies

Cette année, la programmation musique était parfaite pour des soirées entre amis ou en amoureux : Galaxie, Canailles, Random Recipe, Clay and Friends… Et les familles n’étaient pas en reste, puisqu’un défilé des pompiers et travailleurs de Verdun, ainsi que des prestations de musique et de danse traditionnelle avaient aussi lieu dans la journée.

Côté bouffe, j’ai pu goûter des créations de plusieurs restaurants verdunois, comme une poutine jambon et érable à tomber par terre de chez La Grande Marquise express et une tarte bacon confit, érable et essence d’amandes de la boulangerie rustique Sweet Lee’s. Je garde aussi un souvenir impérissable d’une brochette satay à l’érable du kiosque Les Street Monkeys, un resto de tapas cambodgiens, qui était juste assez relevée et hyper savoureuse.

Comme si je n’étais pas déjà conquise, j’ai ensuite constaté que les organisateurs avaient pensé le tout de manière écoresponsable : tous les contenants des bars et restaurateurs de l’évènement étaient compostables et on retrouvait sur le site plusieurs boîtes de compost et de recyclage adjacentes aux poubelles. Des personnes étaient aussi sur place pour ramasser les déchets, afin que ceux-ci ne se retrouvent pas dans la rue, et pour informer les gens sur ce qu’ils pouvaient recycler et composter.

Bref, j’ai eu un immense coup de cœur et j’ai quitté la Cabane Panache et Bois rond avec le sentiment qu’aucune cabane à sucre traditionnelle ne pouvait rivaliser avec cette cabane urbaine, que ce soit pour la variété des plats et des activités, pour la programmation invitante ou pour le côté écolo et local de l’évènement.

Crédit: Instagram/caroline.perron.photographies

L’an prochain, la cabane en sera à sa dixième édition et je suis déjà impatiente de voir ce que nous réservent le menu et la programmation!

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :