Safia en toute intimité à Laval ou comment rire et pleurer dans la même minute

J’ADORE SAFIA NOLIN. Voilà, c’est dit. Je suis fan et j’ai transmis cet amour à ma fille Margaux âgée de 5 ans qui chante ses chansons à tue-tête sans arrêt. J’ai assisté à son concert privé au Bière au menu de Bois-des-Fillions en mars dernier et je suis retournée la voir dans le confort de la Salle André-Mathieu, grâce à Co-motion, à peine deux semaines après. La tournée Dans le noir est extraordinaire et j’assisterais à toutes les représentations si je le pouvais.

Accompagnée par son guitariste et acolyte Joseph Marchand, Safia entra sur scène vêtue d’un drap la couvrant entièrement pour y chanter Miroir. Image puissante et bouleversante qui pris tout son scène au moment où les paroles  » je m’excuse de mon corps » furent prononcées.

L’auteure-compositrice-interprète a été accueillie par un public chaleureux et prêt à vivre de grandes émotions. Réputée pour ses chansons tristes, l’artiste nous a fait pouffer de rire à plusieurs reprises. En plus d’être extrêmement talentueuse, la chanteuse québécoise est vraiment drôle. Bon, il est certain que son humour ne peut plaire à tout le monde mais l’ensemble de la foule répondait bien à ses blagues.

 » Je me sens comme une Pussycat Doll » – Safia Nolin après avoir repris la chanson Et cetera de Gabrielle Destroismaisons

Pour l’avoir vue à quelques reprises en spectacle, Safia Nolin n’a pas la langue dans sa poche et raconte souvent des anecdotes qui n’ont pas nécessairement de but précis et c’est ce qui est extrêmement rafraîchissant à une époque où une grande majorité des vedettes tentent de nous vendre du vent derrière un filtre Instagram.

Critiquée et jugée par plusieurs personnes pognées du c*l, l’artiste fait sa place parmi les grands grâce à son authenticité et sa transparence. Je me retrouve à travers ses écrits et ses traits anxieux qu’elle n’a pas peur de nommer lors de ses prestations et entrevues. Safia Nolin a livré, avec une grande générosité, une performance qui restera certainement dans les anales de la Salle André-Mathieu. Mise en scène intelligente, répartition parfaite des chansons et connexion avec le public comme j’ai rarement vue, Safia Nolin et Joseph Marchand ont offert un spectacle grandiose sans artifice ni effets spéciaux exagérés. À quand le prochain show?

Crédit: Facebook/safianolin

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :