Mensonge et tension au Zénith tout le mois d’aout

La saison du théâtre d’été n’est pas encore terminée! La pièce L’embardée, après avoir été à l’affiche à Victoriaville tout le mois de juillet, s’installe au Zénith Promutuel Assurance de Saint-Eustache jusqu’au 24 aout.

Alors que théâtre d’été rime souvent avec comédie de situation (pour ne pas dire légère), la pièce écrite par Emmanuel Reichenbach (celui derrière l’adaptation de Les intouchables au théâtre) se classe comme une comédie noire. Déjà, en découvrant le décor sobre de salon funéraire très brun-beige, on sait qu’on ne nous sortira pas de blagues bien grasses durant les 90 minutes que dure la pièce. Malgré cela, on nous sert quand même quelques moments comiques, surtout dans les premiers instants.

En effet, situer l’action d’une comédie dans un salon funéraire n’est pas évident. On découvre les personnages de Maxime (Legendre) et Benjamin (Mauffette), deux frères différents mais complices qui se retrouvent aux funérailles de leur père, mort dans un accident de voiture. Entre ensuite en scène une mystérieuse femme (Rochette) qui dévoilera des secrets bouleversants… Bien que certains de ces secrets soient assez prévisibles, la façon dont les personnages y réagissent est complexe et fait évoluer de façon subtile et soutenue les relations entre les deux frères et la nouvelle venue. Le tout se termine sur un crescendo d’émotions qui fait écho aux relations interpersonnelles qui sont secouées par le mensonge et la trahison.

La mise en scène de Jean-Simon, les décors et les costumes de la pièce misant sur la simplicité, tout comme la disposition de la salle (le Zénith était réduit de moitié) créent une intimité et mettent ainsi l’accent sur les émotions des comédiens, qui nuancent parfaitement leur jeu, entre le drame et la comédie. Une mention spéciale à Luc Boucher, qui interprète le responsable du salon funéraire et qui vient ponctuer la pièce de moments comiques bien mérités.

Alors? On va voir cette pièce pour profiter de la saison de théâtre d’été et découvrir une histoire différente qui fait réfléchir. Il reste encore quelques billets pour L’embardée, jusqu’au 24 aout 2019 au Zénith de Saint-Eustache.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :