Des ouvrages, des blogues et des comptes à suivre pour en apprendre davantage sur le féminisme

Ce n’est pas la journée de LA femme

À quelques jours de la Journée internationale des droits des femmes, il me semblait logique de vous partager mes références préférées en terme de féminisme. J’ai commencé à m’y intéresser davantage il y a quelques années et je vous avoue franchement qu’il m’en reste énormément à apprendre. Tout d’abord, je fais déjà erreur en utilisant le terme  » le féminisme » car tout comme les femmes, le modèle universel n’existe pas. Je devrais donc dire plutôt  » les féminismes ». Pour ce faire, Je m’abonne à des sites, à des comptes et à des blogues qui traitent du sujet avec respect et inclusion. Comme tout sujet, il faut faire attention à ce que nous lisons sur le web et surtout à qui nous avons affaire, certaines féministes ne sont pas forcément des allié.es!

FTQ

Ainsi voici des sources fiables, intelligentes, inclusives et diversifiées qui vous permettront de développer vos connaissances en la matière et qui ouvriront certainement votre esprit à des réalités différentes de la vôtre.

1. Manuel de résistance féministe- Marie-Ève Surprenant et la TCLCF

Cet ouvrage est sur ma table de chevet. Je le feuillette régulièrement pour me rappeler les femmes qui ont pavé notre route et pour me donner les outils nécessaires pour la poursuivre.

Vous pouvez vous procurer votre copie ici : Les libraires

2. Liz Plank

Vous avez probablement vu son visage passer dans votre fil d’actualité Facebook. Je vous conseille fortement de vous abonner à sa page Facebook et Instagram. Cette jeune femme est brillante, confrontante et présente des capsules hilarantes teintées d’un humour un brin déconcertant. Elle tient des propos qui ont de l’aplomb et de l’intelligence et c’est fucking rafraîchissant!

Vous pouvez la suivre ici sur Facebook et ici sur Instagram.

3. L’Euguélionne, librairie féministe

.

La librairie se spécialise dans la littérature des femmes* (roman, poésie, bande-dessinée, essai, jeunesse) et les ouvrages féministes, queer, lesbiens, gais, bisexuels, trans, intersexe, asexuel et agenre, two-spirited, anti-racistes, anti-coloniaux, etc. L’Euguélionne, librairie féministe organise également une diversité d’événements littéraires et féministes: lancements, cercles de lecture, conférences, ateliers, discussions, etc.

l’euguélionne, librairie féministe
View this post on Instagram

Venez nous voir 🌈 Come hang out with us 🏳️‍🌈

A post shared by librairieleuguelionne (@librairieleuguelionne) on

4.Festival Filministes

Fondé en 2015 à Montréal, le Festival Filministes propose une programmation mettant de l’avant les films et les réalisatrices du Québec et d’ailleurs qui génèrent des discussions nécessaires tout en demeurant un espace où le respect et l’ouverture sont de mise.

Ayant fait salle comble à toutes ses représentations, le festival a su s’imposer comme un évènement féministe incontournable par la qualité de ses propositions et la diversité et de ses invitées.

Festival filministes

5. The Womanhood Project

Pour faire du pouce sur l’Espace L, je vous fais découvrir les deux femmes instigatrices du Womanhood Project. Cassandra Cacheiro et Sara Hini, photographes qui ont décidé de mettre de l’avant les femmes, au naturel, avec leur histoire, leurs cicatrices et toute leur beauté. Je suis vraiment une groupie de ces deux femmes qui changent le monde, un clic à la fois. Je lève également mon chapeau à toutes celles qui se mettent à nu, vulnérables et à la fois extrêmement fortes.

Vous pouvez les suivre ici sur Facebook et ici sur Instagram

6. The Woman Power

The Woman Power est une communauté virtuelle et IRL qui offre un safe space et un espace très empowering pour toute personne s’identifiant au genre féminin. Elle offre des soirées d’échanges, développe des liens puissants entre les participantes et propose du contenu extrêmement pertinent. Je les suis depuis un bout et je n’ai jamais eu autant envie de faire partie d’un aussi beau regroupement de personnes.

Vous pouvez les suivre ici sur Facebook et ici sur Instagram

7. Dix octobre

Le blogue Dix octobre, fondé par Gabrielle Lisa Collard propose du contenu très féministe et #fatpositive. Les articles partagés sont toujours très eye opening et visent à la fois la fin des stéréotypes émis par la société patriarcale sur nous, les femmes. De connivence avec la photographe et activiste Julie Artacho, je sens qu’elles nous préparent quelque chose de gros!

View this post on Instagram

Sérieux, get yourself some fat friends. ♥️

A post shared by Dix Octobre (@dixoctobre) on

8. Histoires du soir pour filles rebelles- Elena Favilli et Francesca Cavallo

J’ai acheté ce livre dès sa sortie au Québec et j’ai maintenant encore plus hâte à l’heure du dodo pour pouvoir lire une page de plus de ce livre essentiel pour nos plus p’tit.es. 100 femmes, 100 histoires, 100 espoirs pour mes filles. Un ouvrage nécessaire à vous procurer et ce, que vous ayez des enfants ou non!

Pour vous procurer votre copie: Les libraires

9. Je suis féministe ( blogue et livre)

Comment passer à côté du blogue Je suis féministe lancé par Marianne Prairie et Carolyne Roy-Blais, pionnières dans le domaine. Chaque jour, de nombreux articles y sont publiés et vous permettront d’en apprendre toujours un peu plus et de pouvoir à la fois, échanger de manière civilisée avec d’autres internautes dans les commentaires. C’est vraiment un go to et les blogueuses sont géniales pour vulgariser l’information afin que les notions féministes ne soient pas qu’élitistes mais bien accessibles à tous.tes.

Pour découvrir le blogue c’est ici sur Facebook et ici sur Instagram

Pour vous procurer une copie du livre : Les libraires

10 .Natasha Kanapé Fontaine

Écrivaine, poète, slameuse, artiste, femme, militante et Innu, Natasha livre des messages puissants à travers son art. Elle tâche de livrer l’histoire de ses ancêtres, des femmes autochtones qui sont passées avant elle et pour celles du futur qui l’auront comme modèle. Elle est nécessaire pour nous rappeler que nous sommes chez eux. L’histoire des femmes autochtones est pratiquement invisible dans nos livres. Le féministe intersectoriel est plus qu’essentiel. Natasha est une voix que nous nous devons d’écouter.

Pour la suivre c’est ici sur Facebook et ici sur Instagram

Crédit: Myriam Baril-Tessier pour Instagram/natashakanape

D’autres comptes à suivre pour ouvrir vos horizons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :