Gérer son anxiété pendant une pandémie, c’est possible?

Comme beaucoup de personnes, je vis avec un trouble anxieux. Ce dernier me suit depuis des lunes mais a été grandement accentué au moment où j’ai reçu mon diagnostic de Maladie de Crohn en 2005. Cette maladie chronique marquée de rémissions et de rechutes me donne bien du fil à retordre au quotidien non-seulement pour ses symptômes handicapant mais également pour la grande quantité de médicaments qui s’y rattachent pour m’assurer un semblant de vie normale, médication qui m’a mise dans la super catégorie des  » immunosupprimés ». Je prends des injections qui abaissent mon système immunitaire afin que ce dernier aille moins le goût de s’attaquer lui-même. T’sais quand ton système va bien!

#hypocondrie

Bref, suite à moult hospitalisations et complications de santé, je suis devenue une grande anxieuse avec une touche d’hypocondrie su’l side. Je vous avoue que je trouve la situation actuelle pas mal dure sur les nerfs. Les mots «pandémie», «propagation» et «quarantaine» me rendent extrêmement inconfortables. Malgré mon côté rationnel qui me dit que les médias ont légèrement tendance à l’exagération, je ne peux m’empêcher de me sentir complètement impuissante et envahie par ce trop plein de mauvaises nouvelles.

Quand y’a plus de papier cul

Y’a comme deux camps en ce moment; ceux qui vont prendre l’avion en traînant une bouteille de Purell passée date depuis 8 ans parce qu’ils sont à l’abris du dit virus et ceux qui ont acheté 12 paquets de papier de toilette chez Costco en cas d’apocalypse. Deux poids deux mesures qu’ils disent. La plupart de ces personnes s’en sortiront indemnes car ils sont jeunes et en santé mais perso, ça m’obsède. Je fais partie de ces personnes à risque de non-seulement contracter ce virus mais également d’en subir de nombreuses complications directement liées à cette maladie virulente. Je pense notamment à mes grands-parents, à mes amies atteintes de fibrose kystique, d’asthme, de cancer et à tous ces enfants souffrant de maladies orphelines ou tout autre état de santé qui les rendent également vulnérables.

Trop tôt pour les blagues de Corona

Je ne trouve les blagues ni drôles, ni pertinentes. Si vous saviez la petite boule de stress qui me bloque l’œsophage et m’empêche de respirer, c’est quasi invivable. Que vous soyez en pleine forme et avez tout de même envie de vous envoler vers l’Italie pour un tour de gondole, je vous demande personnellement de penser à ceux et celles nommées ci-haut. Anyways, dans les dernières heures, la planète au grand complet vient d’être mise sur pause. Est-ce que cette dernière envisage de faire un reset ou sommes-nous en train de payer pour nos excès bref, c’est préoccupant et je fais appel à vous pour votre civisme et votre soucis d’autrui. Merci de nous considérer en vous lavant les mains, en évitant tous les déplacements inutiles et en adoptant des comportements qui réduiront la propagation jusqu’à ce que ça se calme (je touche du bois).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :