L’isolement obligatoire pour les travailleurs en éducation qui reviennent de l’étranger

Voilà, le premier ministre a parlé. Dès maintenant, tous les employés du réseau public qui reviennent de l’étranger devront se placer volontairement en isolement pour 14 jours et ce, avec salaire dans le but d’éviter la propagation du COVID-19. Ce n’est pas bête mais qui va les remplacer? Il y a déjà une pénurie de main d’oeuvre au Québec et le domaine de l’éducation ne fait pas exception. Je comprends que nous n’avons pas le choix, l’heure est critique et ce nouveau virus se propage aussi rapidement qu’un Boeing 737.

Le ministre a parlé

Le point de presse a eu lieu à midi le 12 mars 2020 et mentionne notamment que les prochains mois seront difficiles autant pour les travailleurs de la province que pour les aînés, les enfants et les personnes à risque. On nous demande également de changer nos comportements et d’éviter les sorties inutiles. Ouf, c’est juste moi ou c’est extrêmement inquiétant. Plusieurs événements sportifs et culturels seront ou sont annulés pour les prochaines semaines, certains matchs sont joués à huis clos et les rassemblements intérieurs de plus de 250 personnes seront interdits.

Pour écouter le point de presse : https://www.lapresse.ca/covid-19/202003/12/01-5264332-les-voyageurs-doivent-sisoler-les-evenements-publics-annules-dit-legault.php

À l’heure où on se parle, c’est la panique. On s’entend que bon nombre d’employées du milieu scolaire sont allé faire la pura vida dans le Sud pendant la relâche qui vient tout juste de se terminer sans oublier les voyages avec les élèves dans les Europes ou aux États-Unis. Quels seront les impacts de toutes ces absences ou pire, quels seront les conséquences de ces présences dans les écoles. Y’a pas à dire, c’est la folie. L’information vient tout juste d’être donnée mais sans plus. Le personnel a des millions de questions et personne pour y répondre.

Bref, à suivre (avec beaucoup d’angoisse et d’appréhension)…

Un commentaire sur “L’isolement obligatoire pour les travailleurs en éducation qui reviennent de l’étranger

Ajouter un commentaire

  1. Je suis arrivée de vacances de deux semaines de Cuba dans la nuit du 11 mars a 1h du matin. On me dit de rentrer au boulot ce matin. Donc je ne suis pas une menace pour mes collègues ! Merci

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :