Anges de l’ombre: hommage aux gens de coeur qui œuvrent auprès des plus démunis

Depuis l’annonce des mesures autour de la COVID-19, on est tous passés par des sentiments contradictoires comme parents, enfants et… humains.   On a beaucoup entendu parler des anges de la santé, de ceux qui sont en première ligne, du personnel qui travaille avec le public affolé dans les épiceries et pharmacies, mais moins de ceux qui œuvrent auprès de la clientèle plus vulnérable de notre société.

Un filet nécessaire

J’ai, dans mon réseau, plusieurs anges qui travaillent dans le milieu communautaire. Tous des cœurs en or grands comme l’infini : je les ai entendus et vus s’inquiéter pour leur monde bien avant de se préoccuper de la réserve nationale de papier de toilette!  Car on a tendance à l’oublier, tous ne sont pas égaux vis-à-vis du Coronavirus. Insérer ici la notion de privilège : les gens qui fréquentent ces lieux ne sont pas nécessairement accrochés à leur téléphone intelligent en continu, ni même au fait des informations de base.

Plusieurs organismes représentent pour eux le visage de la confiance et le fil de nouvelles le plus constant dans leur vie, et ce, sans jugements. Dans ce contexte, plusieurs ont besoin d’un contact : ils ont faim, ils sont anxieux… ou alors complètement insouciants et doivent être éduqués un peu.

Mon conjoint est un de ces anges de l’ombre. L’organisme où il travaille, le Resto Pop Thérèse-De Blainville, fournit un service de repas et d’intervention vis-à-vis d’une clientèle qui vit de la précarité, de l’isolement et parfois de l’itinérance. On y offre des repas, un service d’hébergement provisoire et bien d’autres ressources, de concert avec les partenaires de la région. C’est aussi un plateau de travail qui permet la réinsertion sociale, notamment en cuisine.

Gestion de crise

À chaque annonce, il a fallu revoir rapidement l’accueil et l’organisation de la cuisine. Pas question que les gens qui ont faim n’aient pas accès aux repas auxquels ils sont habitués, ni de fermer la porte aux services d’intervention, si précieux en temps de confinement.

Ils ont dû modifier leur plan de match afin d’assurer la poursuite du service et pour permettre au personnel de continuer de travailler en toute sécurité. Salle à manger réduite, puis fermée, repas en formule pour apporter, rencontres avec les usagers par téléphone, augmentation du volume de repas livrés aux ainés avec un autre organisme, (les anges du Centre d’Action Bénévole Solange-Beauchamp).

J’ai vu mon chum inquiet, mais en mode solution, comme en mission, toujours capable de tirer du beau de ce qui se passe malgré tout.  Je profite quotidiennement de ces leçons d’humilité et de courage, qui remettent souvent mes petits drames personnels en perspective.

À tous les anges de l’ombre, je vous lève mon verre. Ils méritent de sortir un peu dans la lumière et de recevoir des remerciements à la hauteur de leur vocation, qui prend tout son sens ces jours-ci.

Et si on se demande comment on peut aider, en plus de nos commerces et PME d’ici, trouvez-vous un organisme dans votre coin qui pourrait avoir besoin d’aide ou de dons, que ce soit alimentaires ou autres.  Ces anges-là vont être utiles bien au-delà du virus, à œuvrer auprès des gens plus démunis.

Resto pop : https://www.facebook.com/restopop/

CAB Solange Beauchamp :  

https://www.facebook.com/cab.solange.beauchamp/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :