Vivre la quarantaine sans tuer son couple, possible mais pas évident

Nous ne devons pas être le seul couple à vivre en quarantaine depuis quelques jours. Ça n’a pas été long que des frictions se sont fait ressentir. Après tout, qui a l’habitude de rester encloisonné 24 heures sur 24? Première cause de friction chez nous : ne pas avoir la même vision de la crise. Il n’y a pas de mal à avoir une opinion différente, mais quand nous passons nos journées ensemble, le sujet de la crise revient vite. Sinon, les classiques « tes bas trainent», « y’a rien dans le frigo » ou « voyons t’es ben bête » s’ajoutent à notre courte liste. Cela fait donc en sorte que nous devons nous faire encore plus attention. J’ai toujours aimé la comparaison du couple et de la dentisterie. Il faut se brosser les dents et passer la soie dentaire tous les jours pour éviter les caries, pas seulement une semaine avant le rendez-vous chez le dentiste. En ce moment, ce serait si facile d’omettre une journée de soie dentaire comme nous ne sortons plus. Comme ce serait facile de se laisser aller dans le confort de la maisonnée!

Avant de faire exploser le taux de divorce, comme en Chine, nous avons décidé de mettre en place des petites routines dans notre nouveau quotidien :

  1. S’habiller le matin lorsque nous nous levons. Tout le monde est plus efficace habillé en plus de trouver l’être aimé ne serait-ce un peu plus cute.
  2.  Se créer des moments uniques qui ne pourraient pas arrivés en temps normal : Jouer à des jeux de société à 13h, faire des siestes collés, etc.
  3. Être nostalgique. C’est prouvé, la nostalgie rapproche les couples. C’est donc le temps d’écouter du 50 cent ou de regarder des vielles photos de voyage du temps où c’était permis.
  4. Se trouver des projets communs. Nous avons décidé de rafraîchir la salle de jeu des enfants: changer la disposition des meubles et commander des autocollants muraux, québécois en plus!
  5. Se trouver des projets individuels. Pendant qu’un parent s’occupe des chérubins, l’autre peut réaliser ce qu’il veut. Un projet d’aquarelle ou plus simplement ranger le garde-robe? Quelle satisfaction d’avoir un garde-robe propre!
  6. Téléphoner ses proches. Facetime nous permet de continuer de voir les visages de d’autres personnes, ça fait du bien de rester connecté.
  7. Prendre ça slow. Parce que, habituellement, la vie ne nous permet pas de le faire.

Notre couple va bien, on s’aime beaucoup. Nous nous rappelons souvent la chance que nous avons de vivre ça ensemble, en famille. Je pense ici à toutes les personnes qui sont seules, isolées et ça me rappelle le plus privilège que nous avons. Prenez le temps de contacter vos familles, vos amis et vos aînés car on ne sait pas ce que le futur nous réserve.

 Prenez soin de vous, prenez soin de votre famille.

#Çavabienaller

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :