Constat de ma première sortie à l’épicerie: les gens semblent déjà déconfinés

Je n’étais pas sortie depuis le 14 mars dernier. J’ai eu un choc lors de ma première visite à l’épicerie hier après-midi. Armée de mon masque et de ma patience, je me suis dirigée au supermarché pour y faire le plein. J’étais prête à attendre en ligne, à garder mes distances et à ne toucher que les produits que je mettrai par la suite dans mon panier. Disons que j’ai rapidement été désillusionnée. À noter que j’habite dans le grand Montréal, que le déconfinement ne cesse d’être repoussé et que le nombre de cas ne cesse d’augmenter.

Les gens ne respectaient PAS DU TOUT les consignes de sécurité. Plusieurs d’entre eux zigzaguaient dans les allées, un couple de jeunes cools prenaient toute la place comme s’ils étaient en pleine séance d’entraînement au gym alors que d’autres me collaient au cul dans l’espoir d’atteindre les bananes plus rapidement. Ouf, j’ai dû m’arrêter quelques secondes entre deux miches de pain pour reprendre mon souffle parce que je sentais l’attaque de panique monter. Les employés, assis sur leur caisse de lait se jasaient à quelques pouces tout en classant les cannes de soupe pendant que deux caissières se montraient des photos de bébés sur leur cell. Sérieux les gens, n’êtes-vous pas vous aussi en plein coeur d’une pandémie? J’ai complété mes emplettes en retenant mon souffle et je me suis jurée de ne plus y retourner.

On chiale que le déconfinement se fait trop rapidement alors que les gens crèvent par centaines à tous les jours. Je pensais, à tort, que l’ensemble des citoyens prenaient les mesures au sérieux mais de ce que j’ai vu, y’avait pas grand chose de différent outre les écrans de protection aux caisses et le pouch de Purell à l’entrée du magasin. Une fois à l’intérieur, les humains que j’ai croisés n’étaient concentrés que sur leur propre nombril. Au diable les autres tant que j’ai ma levure et ma farine pour suivre la tendance du pain de confinement.

Ça m’a épuisé et déçue. À ce rythme là, on est mieux de prévoir un beau p’tit Noël confiné.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :