À 2 mètres de distance, pas évident quand tu as 4 ans

Nous pouvons dorénavant recevoir un peu de visite à la maison ou aller se saucer dans la piscine des chanceux qui habitent en banlieue. Cependant, ce sera loin d’être évident. Une amie est passée hier me donner des boîtes pour mon déménagement et nous avons pris un petit verre dans ma cour tout en respectant le 2 mètres de distance. Nous, comme adultes, avions le réflexe de nous rapprocher pour un refill de vin alors nul besoin de vous dire que mes enfants avaient bien du mal à rester à cette distance. Ces petites filles débordantes d’énergie bourdonnaient autour de nous voulant montrer leurs pirouettes et leurs nouveaux jouets. Malgré les rappels et les menaces, mes enfants âgées de 4 et 6 ans comprennent mais c’est plus fort qu’elles et je ne peux leur en tenir rigueur.

Stressée de me déconfiner

Je m’étais étrangement habituée au confinement. Nous avions créé notre petite bulle aseptisée et mon hypocondrie s’en portait bien. Maintenant que nous avons « le droit » à de petits regroupements, me voilà envahie par le stress et l’angoisse. Ce faux déconfinement nous permettra de voir quelques-unes de nos personnes préférées à l’extérieur en se limitant à 3 ménages. C’est bien beau tout ça mais les enfants qui se verront pour la première fois depuis des mois ne se contenteront pas de jouer à 2 mètres de distance. Sans se faire de câlins pour autant, nos minis joueront naturellement ensemble à la cachette, à la tag ou dans le module de jeux situé dans la cour arrière. Nous ne pourrons apprécier nos retrouvailles car nous passerons notre temps à rappeler à nos enfants de s’éloigner de leurs amis de qui ils se sont tant ennuyés.

Kids Playing GIF by moodman - Find & Share on GIPHY

Ce retour à une certaine normalité ne viendra pas sans son lot de dommages collatéraux. Il y aura fort probablement quelques éclosions avant la deuxième vague de cet automne. J’ai l’air parano, peut-être que je le suis but I’d rather be safe than sorry.

Je ne sais pas, je ne sais plus. J’écoute la radio, je la ferme parce que les gens m’énervent. Je me sens envahie d’informations parfois contradictoires et ça ne peut que me laisser perplexe face à ce que nous devons faire. Y’a personne qui nous oblige à nous déconfiner mais l’envie de retrouver mes parents et ma soeur est très forte. Ne pas savoir sur quel pied danser est pas mal ce qui caractérise mes derniers jours.

Comment entrevoyez-vous les premiers pas vers le déconfinement?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :