Réouverture des bibliothèques: 10 suggestions de lecture estivale

La grande majorité des bibliothèques sont maintenant ouvertes pour le comptoir de prêt et le retour de documents. Yé! J’ai été chanceuse, puisque j’avais fait le plein de livres le 12 mars… De ce lot, je vais quand même garder deux livres de recettes dont le prêt a été prolongé jusqu’en octobre, mais je vais rapporter les romans que j’ai lus et les livres que mon bébé a allègrement mâchouillés ces dernières semaines. En même temps, je vais en profiter pour emprunter d’autres titres.

En tant que lectrice aguerrie (enseignante de français et membre en règle d’un cercle de lecture, quand même), je vous propose ici quelques livres québécois à mettre dans votre panier virtuel à la bibliothèque municipale en cette saison estivale. Bonne lecture!

Le Quartanier Éditeur

Françoise en dernier, Daniel Grenier (roman)

C’est l’histoire de Françoise, une adolescente rebelle mais pas vraiment, et de son épopée à travers le Canada et les États-Unis à la fin des années 1990. Daniel Grenier a la meilleure plume pour nous faire voyager à travers le continent. Je me suis beaucoup attachée à son personnage dans ce roman!

Éditions Pow Pow

Les ananas de la colère, Cathon (bande dessinée)

Une enquête sur des morts suspectes dans une ville de Trois-Rivières réinventée à la sauce Tiki? Ouais, c’est la prémisse de ce bouquin à lire avec un piña colada à la main, à défaut de pouvoir sauter dans un avion pour Hawaï.

Stanké

Une fille pas trop poussiéreuse, Matthieu Simard (roman)

J’ai lu ce roman de fin du monde au début de la crise de la COVID-19… Heureusement, Matthieu Simard aborde la tragédie avec énormément d’humour ironique et des jeux de mots savoureux. Un style unique et plein de références pour les lectrices et lecteurs cultivé.e.s!

Stanké

Ton absence m’appartient, Rose-Aimée Automne T. Morin (essai)

Ce premier livre de la multitalentueuse Rose-Aimée Automne T. Morin présente des portraits de gens ayant perdu un de leurs parents, comme l’auteure. La finesse de l’écriture et l’empathie qui s’en dégage sont d’une réelle beauté. À lire si vous désirez découvrir le roman de l’autrice paru plus tôt cette année, dans lequel elle touche à l’autofiction quant à sa relation avec son père.

Éditions Alto

La marche en forêt, Catherine Leroux (roman)

Si vous ne connaissez pas encore Catherine Leroux, je vous recommande chaudement de faire votre entrée en matière avec ce roman qui tisse les liens entre des membres de plusieurs générations d’une même famille. Les histoires entremêlées, les différents thèmes et l’écriture fluide vous charmeront. Ensuite, sautez sur les deux autres romans de Catherine Leroux en attendant la publication de son prochain à l’automne.

L’instant même

Bonne retraite, Jocelyne, Fabien Cloutier (théâtre)

Si vous n’avez pas eu la chance d’aller voir la pièce au théâtre La licorne ou en tournée, voici votre occasion de découvrir la plus récente création de notre Fabien Cloutier national. (Suggestion de Kiev Trudeau)

Mémoire d’encrier

Bleuets et abricots, Natasha Kanapé Fontaine (poésie)

Natasha Kanapé Fontaine a ce don de toucher un large public avec ses mots qui relatent une expérience pourtant très personnelle. Sa poésie est accessible, si c’est un genre qui vous intimide. Ce n’est pas mon cas, mais j’ai relu ce recueil à plusieurs reprises pour m’imprégner de sa force et sa beauté.

Québec Amérique, collection Titan

Comment je suis devenu cannibale, François Gravel (roman et essai jeunesse)

Voici mon coup de coeur jeunesse qui a fait sa place jusque dans mes classes de secondaire 2. François Gravel, auteur bien connu, raconte le processus d’écriture d’un roman, en passant par le choix du titre, des personnages et de l’histoire. Ça se lit bien, c’est plein d’humour et c’est instructif en même temps. Lisez-le, puis recommandez-le à votre ado préféré ensuite!

Les Éditions de l’Homme

Maman en construction, Lory Zéphyr (livre de psychologie)

L’été dernier, alors que j’étais enceinte, j’ai adoré la lecture de ce livre, qui m’a vraiment préparée à l’arrivée de mon premier enfant, ce que tous les autres livres de grossesse n’ont pas réussi. La doctorante en psychologie Lory Zéphyr trouve les bons mots et lance des pistes de réflexion pertinentes. Faites-en la suggestions aux futurs parents autour de vous et ils vous en seront reconnaissants!

Les éditions de Ta Mère

Sainte-Foy, Akena Okoko (poésie)

Faisant suite à son album du même nom, ce recueil de Akena Okoko (mieux connu sous le nom de KNLO, rappeur et membre de Alaclair Ensemble) est plus une collection de récits brefs et directs. À lire d’une seule traite! (Suggestion de Kiev Trudeau)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :